Suivi des populations d'oiseaux

Hêtre vit vent participe depuis 2019 au suivi du Milan Royal et depuis 2021 au suivi de la Cigogne Blanche et du Râle des Genêts.

Suivi du Milan Royal

Depuis 2019, Hêtre vit vent participe au suivi de la population de Milan Royal coordonné par LOANA et en concertation avec la LPO.

 

Milan royal

Photo : Luc Maas

Incollage 20210504 145804884

Bilans 2020 et 2021 : années meurtrières pour le milan royal

C’est avec tristesse et colère que nous déplorons la découverte de plusieurs cadavres de milans royaux  cette année encore, dans le secteur Bouzonvillois-Pays de Nied. En effet deux milans royaux ont été retrouvés morts ce printemps, ce qui constitue une perte inestimable pour cette espèce protégée, qui a connu une chute de 80 % de ses effectifs au début des années 2000.

L’un a été foudroyé en plein vol, en pleine migration, par la bromadiolone à Filstroff où sa balise nous a conduit. Le second a été percuté par une éolienne à Tromborn et découvert fortuitement par un promeneur.

Il ne s’agit que de la partie émergée de l’iceberg puisque nous pouvons raisonnablement croire qu’une grande partie des cadavres d’oiseaux ne sont jamais retrouvés. Les milans ne sont certainement pas les seuls animaux impactés par les pesticides ou les éoliennes.

La bromadiolone est un rodenticide utilisé en agriculture, mais il est ingéré de manière indirecte par nombre d’animaux, sauvages ou domestiques.  Il ne s’agit pas du seul poison qui menace la biodiversité, par exemple l’année dernière 3 milans royaux ont été intoxiqués au Carbofuran en Lorraine, insecticide pourtant interdit en France depuis 2008.

L’usage de bromadiolone peut aussi être détourné et utilisé de manière volontaire pour nuire à la faune,  c’est pour cette raison qu’une plainte sera déposée afin de stopper ces empoisonnements que nous ne pouvons pas cautionner.

Quant aux éoliennes, elles constituent avec les empoisonnements, les principales causes de mortalité du milan royal. Elles font des ravages sur les autres espèces d’oiseaux, mais aussi chez les chauves-souris. Sans compter que la création des parcs éoliens engendre la destruction des habitats indispensables à la biodiversité et à la survie de la faune et de la flore locale.

 En cas de découverte de cadavre de milan royal, contactez LOANA ou Hêtre vit vent.  Si le cadavre est retrouvé en bon état de conservation il sera autopsié et analysé. Cette mission fait partie intégrante des actions de conservation à mener dans le cadre du Plan Régional d’Actions milan royal.

Milan empoisonné retrouvé à Filstroff en 2021

Milan empoisonne filstroff

Photo : L. Fiorina

Milan retrouvé à Tromborn après collision avec une pale d'éolienne

Milan tue par eolienne tromborn

Photo : J.Y. Getrey

Suivi de la Cigogne Blanche

Depuis 2021, Hêtre vit vent suit les Cigognes Blanches du secteur.

Huit cigogneaux ont vu le jour dans les trois nids que compte notre secteur :

- 4 à Eblange

- 3 à Holling

- 1 à Freistroff

D'ici la fin de l'été, les petits vont quitter le nid pour suivre leurs parents et migrer vers le sud.

Cigognes eblange et holling

Cigogneaux des nids d'Eblange et Holling

Article rl 16 juillet 2021

Suivi du Râle des Genêts

L'association a participé à une nuit de suivi du râle des genêts mis en place par le Syndicat des Eaux Vives des 3 Nied.

Malgré des conditions très favorables, aucun oiseau n'a pu être détecté dans cette zone pourtant connue pour les accueillir.

Cette non-observation confirme la réduction de leur population et la nécessité de respecter les mesures de protection de cette espèce.

Même si nous espérons encore des observations positives plus tard dans la saison, il s'agit d'un signe fort de dégradation des milieux naturels.

Rale des genets 1

Rale des genets 2