Sobriété énergétique

La sobriété énergétique résumée en une image

Sobriete energetique

La sobriété énergétique : l'affaire de tous... dont les collectivités locales

Certaines municipalités ont choisi de réaliser des actions dans le but d'économiser l'énergie, dans un double objectif :

- préservation de l'environnement (toute production d'énergie est polluante)

- diminution des dépenses de la commune

Une action possible est l'extinction de l'éclairage public la nuit. Pour exemple, une commune de la région bouzonvilloise composée de 520 habitants et s'étendant sur 5,9 km2 a expérimenté ce dispositif et a ainsi pu économiser 30000 kWh chaque année, ce qui représente plusieurs milliers d'euros non dépensés par an.

De nombreuses autres actions sont envisageables, comme la réfection de l'isolation des bâtiments publics, la modification des modes de chauffage...

La sobriété énergétique : des gestes simples à appliquer chez soi

La meilleure énergie est celle que l'on ne consomme pas. Nous vous proposons d'intégrer dans votre quotidien des gestes  qui permettent de diminuer votre consommation d'énergie.

Cliquez sur les flèches Fle che gaucheFle che droite pour faire défiler les images 

Davantage de conseils encore :

Utilisation des appareils électriques 

  • Ne pas mettre en route votre lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle pendant les périodes de pic,
  • Ne pas laisser allumés toute la journée les veilles inutiles et vos équipements (Hi-Fi, ordinateurs, imprimante…). Ces appareils restent en veille en permanence et finissent par consommer davantage « éteints » qu’allumés. Exemple : la consommation totale annuelle d’un lecteur de DVD avoisine 23 kWh, dont 15 kWh pendant qu’il est en veille ! Un ordinateur éteint mais qui reste branché continue à consommer de l’électricité. C’est ce qu’on appelle les « veilles cachées ». Pour y remédier, il faut débrancher le matériel après usage ou connecter l’ensemble du matériel informatique à une multiprise à interrupteur,
  • Débrancher l’électroménager équipé de veille lorsque vous ne les utilisez pas (cafetiere, grille pain, machine à pain…),
  • Choisir des appareils de classe A (efficacité énergétique maximale),
  • Éteindre les appareils connectés en réseau quand c'est possible. De plus en plus d'appareils dédiés à l’audiovisuel fonctionnent en mode réseau (téléviseur connecté, lecteur Blue-ray connecté). Ce mode génère des consommations de veille réseau pouvant consommer plusieurs dizaines de watts. Débranchez ou éteignez votre box quand c'est possible en vous étant assuré que certaines fonctions de sécurité (alarme) ou de maîtrise énergétique (programmateur de chauffage) n'y étaient pas reliées. Les appli mobiles consomment également beaucoup d’énergie en veille réseau, de même que pour les mises à jours en permanence qui vident les batteries.
  • Utiliser un économiseur d'énergie, qui assure une importante économie d’énergie quand l’ordinateur est en mode veille. Attention à certains économiseurs d’écran faisant appel à des graphismes « 3D ». Ils sollicitent énormément la carte graphique de l’ordinateur et peuvent consommer autant, sinon plus que le mode actif. Il vaut mieux s’en passer !
  • Installer un système de mesure d'énergie, qui permet de voir combien consomme chaque appareil.

Chauffage

  • Ne pas chauffer les pièces de vie à une température trop élevée et éviter de trop chauffer les pièces inoccupées ou peu occupées. Rappelons que 17? suffisent pour les chambres qui restent inoccupées toute la journée,
  • Installer une régulation et une programmation,
  • Remplacer les vieux radiateurs par des plus efficaces,
  • Conserver au maximum la chaleur de votre habitat : laisser les volets fermés et tirer les rideaux en cas d'absence, ne pas oublier de tout fermer la nuit, ne pas ouvrir longtemps portes et fenêtres, éteindre le chauffage pendant l'aération (pas plus de 5 min.),...
  • Vérifier et renforcer l'isolation,
  • Installer des fenêtres à double vitrage (de 5 à 30% d'économie d'énergie).

Eclairage

  • Ne pas laisser allumées des lumières inutiles,
  • Favoriser l’usage de la lumière naturelle,
  • Opter pour les ampoules LED de préférence,
  • Éviter lampes halogènes et abat-jour,

Cuisine

 - Cuisson :

  • Éviter d'ouvrir le four pendant qu'il fonctionne,
  • Choisir un four à chaleur tournante qui permet de cuire plusieurs plats en même temps, permettant ainsi un gain de temps de cuisson,
  • Profiter d’une fin de cuisson pour lancer un nettoyage par pyrolyse,
  • Couvrir les casseroles.

 - Congélateur-réfrigérateur

  • Pour décongeler, prendre de l’avance : utiliser la chaleur ambiante ou le réfrigérateur plutôt que le micro-ondes,
  • Dégivrer le congélateur et le réfrigérateur tous les trois mois. Nettoyer régulièrement la grille située à l'arrière,
  • Ne pas placer les appareils de cuisson près du réfrigérateur,
  • Attendre que les aliments refroidissent avant de les mettre au réfrigérateur,
  • Adapter la taille de l'appareil aux besoins : inutile de refroidir pour rien,
  • Bien régler les températures selon les aliments,
  • Limiter les ouvertures,
  • Limiter l’évaporation qui engendre plus de consommation d’énergie (couvrir les liquide et envelopper les légumes).

 - Lave vaisselle

  • Remplir complétement le lave vaisselle avnt de la faire tourner : les lave-vaisselle sont plus économes en eau qu'une vaisselle à la main (avec le robinet qui coule en continu) si on les fait tourner bien remplis,
  • Privilégier le programme Eco (économie d'eau et d'énergie),
  • Enlever les débris de nourriture mais ne rincer pas avant (consommation inutile).

Lessive

  • Utiliser un lave-linge adapté aux besoins. Une trop grande capacité et un remplissage insuffisant font grimper les consommations,
  • Utiliser le lave-linge à pleine charge ou penser à utiliser la touche demi-charge,
  • Laver de préférence à basse température (un lavage à 40 °C consomme trois fois moins qu'à 90 °C), sans prélavage (15 % d'économie d'énergie) ou privilégier le programme Eco (eau et énergie),
  • Sécher à l'air libre ; à défaut, opter pour l'essorage à grande vitesse permettant de bien essorer le linge avant un éventuel passage au sèche linge,
  • Nettoyer régulièrement le filtre.

Transport

  • Préférer la marche ou le vélo à la voiture et le train à l'avion,
  • Privilégier les transports en commun (15 fois moins d'énergie par kilomètre et par personne) et le covoiturage,
  • Conduire souplement, couper le contact à l'arrêt et limiter l'utilisation de la climatisation,
  • Entretenir régulièrement la voiture pour économiser jusqu'à 10 % de carburant.